VIDEO. Syrie : exode massif à Idleb où l'ONU craint la "pire catastrophe humanitaire" du siècle

L'ONU n'a pas de mots pour alerter sur le drame qui se prépare en Syrie. Les forces armées de Bachar al-Assad, soutenues par l'armée russe, s'apprêtent à donner l'assaut contre Idleb, dernier fief rebelle.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le sud de la province d'Idleb en Syrie est pilonné par les bombes à un rythme effréné. A chaque explosion les Casques blancs se précipitent. Soutenus par la communauté internationale, ils sont les seuls à encore opérer dans ce dernier bastion rebelle. Les civils n'ont pas de répit et les bombes se succèdent. Face aux bombardements russes et syriens, ces Casques blancs sont en première ligne.

Un exode difficile

Dans cette province de 3 millions d'habitants, rebelles, djihadistes et réfugiés d'autres régions cohabitent. Pour eux, l'exode a déjà commencé, car ceux qui restent sont pris au piège. "Ceux qui fuient partent vers le Nord, vers la frontière turque, mais c'est très dur de sortir d'ici", témoigne via Skype un habitant d'Idleb. L'ONU dit craindre la pire catastrophe humanitaire du XXIe siècle, alors que la grande offensive du régime sur Idleb n'a pas encore commencé.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ville d\'Idleb en Syrie après un bombardement, le 7 septembre 2018. 
La ville d'Idleb en Syrie après un bombardement, le 7 septembre 2018.  (ANAS AL-DYAB / AFP)