Syrie : les bombardements reprennent à Idlib

En Syrie, le dernier bastion rebelle, dans la province d'Idlib, est dominé par les combats. L'ONU redoute une nouvelle catastrophe humanitaire et le déplacement de 800 000 personnes.

Voir la vidéo

À Idlib, en Syrie, les avions syriens et russes lâchent à une cadence folle des missiles. Ce sont les bombardements aériens les plus intenses depuis un mois dans ce dernier bastion rebelle, avec lequel le régime veut en finir. Dans les villages pilonnés, les secouristes volontaires prennent tous les risques pour sauver les civils pris au piège. Ce week-end du 8 et 9 septembre, 12 personnes sont mortes, dont deux enfants. Les casques blancs, en premières lignes, sont même devenus des cibles.

L'offensive finale est pour bientôt

Sur les routes de la province d'Idlib, des familles prennent la fuite, emportant leur vie sur le toit des voitures. "Ils nous bombardent avec tout ce qu'ils peuvent, nous, on se dirige vers le nord", témoigne un habitant. Les quartiers déjà dévastés se sont vidés, les derniers habitants chargent le peu de bien qu'ils possèdent encore. L'offensive finale contre Idlib est proche et les Nations unies craignent désormais une catastrophe humanitaire où 800 000 personnes pourraient être déplacées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bombardements dans les environs d\'Idlib (Syrie), le 7 septembre 2018.
Des bombardements dans les environs d'Idlib (Syrie), le 7 septembre 2018. (ANAS AL-DYAB / AFP)