Eurozapping : Boris Johnson signe des accords bilatéraux, polémique autour de réfugiés ukrainiens au Portugal et retour des Pussy Riot en Islande

Publié
Eurozapping : Boris Johnson signe des accords bilatéraux, polémique autour de réfugiés ukrainiens au Portugal et retour des Pussy Riot en Islande
FRANCEINFO
Article rédigé par
G. Dehlinger, C. Gindre - franceinfo
France Télévisions

Comme chaque soir, le 23h fait un tour de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision. C’est l’Eurozapping du mercredi 11 mai 2022.

Le Premier ministre britannique était en Suède, mercredi 11 mai. Boris Johnson y a signé un accord d'entraide bilatéral avec ce pays qui n'est pas encore membre de l'OTAN. "Les nations souveraines doivent être libres de prendre des décisions sans crainte, influence ou menace de représailles", a déclaré Boris Johnson, qui a ratifié le même accord en Finlande.


À Setubal, au Portugal, des réfugiés ukrainiens ont été victimes de personnes pro-russes infiltrées parmi les bénévoles. Ils enquêtaient sur les familles restées en Ukraine, au profit de la Russie. Le Portugal a ouvert une enquête pour établir s'il s'agit ou non d'un phénomène isolé.

Les Pussy Riot de retour en Islande

Les Pussy Riot, célèbre groupe de punk féministe russe, se sont reformées en Islande. Elles avaient passé des années derrière les barreaux pour avoir manifesté leur hostilité au régime russe dans leurs chansons et leurs concerts. Elles s'engagent aujourd'hui contre l'invasion de l'Ukraine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.