Mistral : la France va rembourser la Russie

François Hollande et Vladimir Poutine ont trouvé un accord mercredi. Désormais, la France doit trouver un autre acheteur pour ces navires de guerre.

FRANCE 2

C'est l'épilogue d'un feuilleton long de huit mois. Hier, mercredi 5 août, François Hollande et Vladimir Poutine sont arrivés à un accord concernant le contrat de vente de deux navires Mistral. Les porte-hélicoptères français ne seront finalement pas vendus, en raison du conflit qui perdure depuis un an et demi en Ukraine.

"La Fédération de Russie est exclusivement et intégralement remboursée des sommes avancées au titre du contrat", selon le communiqué de l’Élysée. La France va restituer environ 800 millions d'euros, alors que la Russie en exigeait davantage.

Quel repreneur ?

Désormais, la France doit trouver un repreneur pour ces deux navires, qui restent pour l'heure au port de Saint-Nazaire. Le Canada, Singapour et l’Égypte sont des clients potentiels. Selon le constructeur des Mistral, les coûts d'adaptation à un autre acheteur s'élèvent à plusieurs centaines de millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"Sébastopol\" est l\'un des deux navires Mistral vendus par la France à la Russie.
Le "Sébastopol" est l'un des deux navires Mistral vendus par la France à la Russie. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)