VIDEO. Les porte-hélicoptères Mistral ne seront pas livrés à temps à la Russie

La date de livraison par la France à la Russie été fixée au 16 mai. Mais la commande ne sera pas prête. Moscou pourra alors exiger le remboursement des 890 millions d'euros qu'elle a déjà versés.

FRANCE 2

Dans 36 heures, il sera trop tard. La date butoir pour la livraison des porte-hélicoptères Mistral à la Russie était fixée au samedi 16 mai. Mais la commande ne sera pas finalisée d'ici là. Le gouvernement russe pourra alors demander un remboursement pour non-livraison de ses navires.

La guerre en Ukraine bloque la transaction

Le Vladivostok, porte-hélicoptères conçu à Saint-Nazaire, et le Sébastopol, un modèle identique, sont bloqués en France à cause des combats en Ukraine. À Donetsk, les bombardements se poursuivent malgré le cessez-le-feu signé en février dernier. Le président de la République, François Hollande, a jugé cette situation "inacceptable" et semble envisager une annulation du contrat, d'une valeur de 1,2 milliard d'euros. Près de 900 millions ont déjà été avancés par la Russie, qui pourra donc les réclamer samedi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"Vladivostok\", un des navires Mistral commandés par la Russie aux chantiers navals STX de Saint-Nazaire, le 5 mars 2014.
Le "Vladivostok", un des navires Mistral commandés par la Russie aux chantiers navals STX de Saint-Nazaire, le 5 mars 2014. (FRANK PERRY / AFP)