Royaume-Uni : le prince Philip, époux d'Elizabeth II, est hospitalisé pour une infection

Réputé pour son fort tempérament, ses gaffes mais aussi son dévouement sans faille à la couronne britannique, le duc d'Edimbourg avait été hospitalisé le 16 février.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le prince Philip, le 22 juillet 2020 à Windsor (Royaume-Uni). (ADRIAN DENNIS / AFP)

Hospitalisé depuis une semaine à Londres, le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II âgé de 99 ans, est soigné pour une infection et ne pourra pas sortir avant au moins "plusieurs jours", a annoncé mardi 23 février le palais de Buckingham.

"Le duc d'Edimbourg reste à l'hôpital King Edward VII où il reçoit les soins des médecins pour une infection", a expliqué le palais dans un communiqué. "Il répond au traitement, mais ne devrait pas quitter l'hôpital avant plusieurs jours", est-il précisé.

"Il a hâte de sortir"

Réputé pour son fort tempérament, ses gaffes mais aussi son dévouement sans faille à la couronne britannique, le duc d'Edimbourg avait été hospitalisé le 16 février. Le palais était resté discret sur les causes de cette admission, indiquant qu'elle avait été décidée "par précaution" après qu'il s'est senti indisposé. Une source au palais avait précisé à l'AFP que ses problèmes de santé n'étaient pas liés au coronavirus. 

Selon le plus jeune de ses fils, le prince Edward, Philip va "beaucoup mieux" une semaine après son admission. "Il a hâte de sortir, c'est ce qui est le plus positif", a-t-il déclaré mardi sur la chaine Sky News. "On croise les doigts".

Début janvier, il a reçu, comme son épouse de 94 ans, une première injection de vaccin contre le Covid-19, au château de Windsor, à l'Ouest de Londres, où le couple passait la période de confinement en vigueur au Royaume-Uni.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.