Royaume-Uni : cinq choses à savoir sur Rishi Sunak, choisi par les conservateurs pour devenir le nouveau Premier ministre

L'ancien ministre des Finances, âgé de 42 ans, a été désigné lundi par son parti pour succéder à Liz Truss.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Le député conservateur britannique Rishi Sunak, le 23 octobre 2022 à Londres. (DANIEL LEAL / AFP)

Moins de deux mois après sa défaite face à Liz Truss, Rishi Sunak a cette fois réussi à devenir Premier ministre du Royaume-Uni. Il succède à celle qui n'aura fait qu'un passage éclair à Downing Street. Sa désignation a été officialisée dès le lundi 24 octobre par le Parti conservateur. Penny Mordaunt, sa seule rivale dans la course, a reconnu lundi sa défaite.

Rishi Sunak est finalement le seul à avoir recueilli les soutiens d'au moins 100 parlementaires conservateurs, seuil nécessaire pour participer à l'élection interne de son parti. De son côté, l'ancien Premier ministre Boris Johnson, tenté par un retour au pouvoir, a finalement jeté l'éponge. Franceinfo vous résume cinq choses à savoir sur le nouvel homme fort du Royaume-Uni.

1Son ascension politique est fulgurante

Elu au Parlement en 2015, Rishi Sunak est devenu en seulement quelques années l'un des députés conservateurs les plus populaires du pays. Se montrant rapidement très favorable au Brexit lors de la campagne du referendum en 2016, il s'attire les faveurs de Boris Johnson qui retiendra son engagement. Devenu Premier ministre, ce dernier le nomme chancelier de l'Echiquer, l'équivalent britannique du ministre des Finances et du Budget, en février 2020, alors qu'il n'a pas encore 40 ans.

Immédiatement confronté à la crise du Covid-19, ce partisan de l'austérité budgétaire doit s'atteler à la préparation d'un plan de sauvetage de 350 milliards de livres (403 milliards d'euros), assurant à plusieurs reprises : "Nous ferons ce qu'il faudra". Sa maîtrise des dossiers et sa popularité en font l'un des concurrents de Boris Johnson, avec qui la relation se tend. En juillet 2022, il est l'un des premiers à démissionner du gouvernement, évoquant des "approches fondamentales trop différentes". Affaibli par le "Partygate", lâché par de trop nombreux ministres, Boris Johnson jettera finalement l'éponge deux jours plus tard.

Dès le lendemain, Rishi Sunak se déclare candidat pour prendre la tête des Tories et devenir ainsi Premier ministre. C'est là qu'il connaîtra finalement son premier échec, les adhérents du parti conservateur lui préférant Liz Truss, alors qu'il était soutenu par une majorité des parlementaires de son camp.

2Il est issu des meilleures universités

Issu d'une famille originaire d'Inde et arrivée au Royaume-Uni dans les années 1960, Rishi Sunak explique que ses parents "ont énormément sacrifié" pour qu'il puisse "aller dans les meilleures universités". "J'ai eu la chance d'étudier au Winchester College, à Oxford et à Stanford", écrit-il sur son siteCes établissements prestigieux ont changé sa vie, assure-t-il, lui ouvrant des horizons à l'international.

C'est à l'université de Stanford, en Californie, qu'il rencontre sa femme Akshata Murty, l'héritière d'un des hommes d'affaires les plus riches d'Inde. Le couple a vécu plusieurs années aux Etats-Unis avant de s'installer au Royaume-Uni. Ils sont les parents de deux filles. 

3Il a fait ses premiers pas dans la finance

Après des études prestigieuses, Rishi Sunak a commencé sa carrière au sein de la banque d'investissement Goldman Sachs, en tant qu'analyste junior. Il a ensuite poursuivi sa carrière dans plusieurs fonds d'investissement, notamment le Children's Investment Fund, "l'un des fonds spéculatifs les plus en vue de la place londonienne", expliquent Les Echos. Un parcours qui lui a permis de se constituer un patrimoine très important. En juillet, la fortune cumulée de l'ex-ministre et de son épouse était estimée à plus de 840 millions d'euros par le quotidien britannique The Sunday Times (lien en anglais et réservé aux abonnés).

Ce parcours l'a surtout convaincu de s'engager pour des réformes libérales sur le plan économique. "J'ai compris par ma propre expérience pourquoi les politiciens devaient soutenir la liberté des entreprises et l'innovation pour assurer la prospérité dans le futur", déclare-t-il sur son site.

4La situation financière de sa femme a fait l'objet d'une polémique

En avril 2022, alors qu'il est ministre des Finances, Rishi Sunak voit la situation de son couple exposée au grand public. Le journal britannique The Independent (en anglais) révèle que sa femme bénéficie du statut fiscal de "non domiciliée" au Royaume-Uni, lui permettant d'économiser des millions de livres d'impôts.

En pleine crise inflationniste, l'opposition en profite pour s'attaquer au ministre conservateur. "C'est légal, mais est-ce juste ?", interroge notamment le travailliste Ed Miliband sur la chaîne Sky News (en anglais). "Il est le ministre britannique des Finances qui demande aux gens de payer plus d'impôts. (...) Je crois que Rishi Sunak et sa famille doivent y réfléchir."

5Il est victime de racisme dans son propre camp

Rishi Sunak est le premier Britannique d'origine indienne à devenir chef de gouvernement. Sa couleur de peau lui vaut des attaques y compris chez certains soutiens de son parti. Le journal Libération (lien réservé aux abonnés) relate la tirade raciste, samedi sur la radio britannique LBC, d'un électeur des Tories convaincu que "Rishi n'est pas vraiment britannique". "Oui, 85 % des Anglais sont blancs et ils veulent voir un Premier ministre qui leur ressemble", assurait cet homme se présentant comme adhérent du parti conservateur. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.