Visite de Charles III : un dîner d'État s'est tenu au château de Versailles

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Le couple royal britannique a été reçu au château de Versailles (Yvelines), dans la soirée du mercredi 20 septembre, par Emmanuel et Brigitte Macron pour un dîner d'État. Devant les 160 convives triés sur le volet, Charles III a déclaré : "Il nous incombe à tous de revigorer notre amitié." -
Visite de Charles III : un dîner d'État s'est tenu au château de Versailles Le couple royal britannique a été reçu au château de Versailles (Yvelines), dans la soirée du mercredi 20 septembre, par Emmanuel et Brigitte Macron pour un dîner d'État. Devant les 160 convives triés sur le volet, Charles III a déclaré : "Il nous incombe à tous de revigorer notre amitié." - (France 2)
Article rédigé par France 2 - F.Style
France Télévisions
France 2
Le couple royal britannique a été reçu au château de Versailles (Yvelines), dans la soirée du mercredi 20 septembre, par Emmanuel et Brigitte Macron pour un dîner d'État. Devant les 160 convives triés sur le volet, Charles III a déclaré : "Il nous incombe à tous de revigorer notre amitié."

Le roi Charles III et Camilla ont été accueillis, dans la soirée du mercredi 20 septembre, au château de Versailles (Yvelines) par Emmanuel et Brigitte Macron pour un dîner d'État. Un dîner et un lieu symbolique pour le souverain. Charles III marche ainsi dans les pas de sa mère Elizabeth II, conviée ici lors de son règne à trois reprises. 160 personnes triées sur le volet ont également été invitées à participer à ce repas, parmi lesquelles Charlotte Gainsbourg, Hugh Grant, Carole Bouquet ou encore Mick Jagger.

"Revigorer notre amitié"

Vers 20h45, le dîner a débuté dans la galerie des Glaces. L'occasion pour les deux chefs d'État de porter les traditionnels toasts, en commençant par Emmanuel Macron. "Que vous ayez choisi de rendre visite à la France en ces tout premiers mois de votre règne est un signe d'amitié et de confiance", a-t-il déclaré. "Il nous incombe à tous de revigorer notre amitié pour qu'elle soit à la hauteur des défis de ce XXIe siècle", a poursuivi Charles III.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.