Attentat à Manchester : ce que l'on sait de l'attentat qui a fait au moins 22 morts après le concert d'Ariana Grande

L'attaque a été perpétrée par un homme, mort après avoir fait exploser un engin devant la salle de concert où se produisait la chanteuse. 

Des véhicules de police près de la Manchester Arena, une salle de concert au Royaume-Uni où une explosion a fait plusieurs morts, le 22 mai 2017.
Des véhicules de police près de la Manchester Arena, une salle de concert au Royaume-Uni où une explosion a fait plusieurs morts, le 22 mai 2017. (PAUL ELLIS / AFP)

L'enquête progresse au lendemain de l'attentat qui a fait au moins 22 morts et une soixantaine de blessés, lundi 22 mai, aux abords de la Manchester Arena, une salle de concert de Manchester (Royaume-Uni). Un homme de 23 ans en lien avec l'attaque a été interpellé, mardi 23 mai. Selon la police, l'attentat a été perpétré par un individu qui est mort après avoir fait exploser un engin. La salle accueillait un concert de la pop star américaine Ariana Grande, qui venait de se terminer. Des enfants figurent parmi les victimes. 

>> Suivez les avancées de l'enquête dans notre direct

Quel est le bilan ?

Selon le dernier bilan communiqué par la police de Manchester à 8 heures, l'explosion a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et une soixantaine de blessés. Sur Twitter, le service d'ambulances local affirme avoir transporté 59 victimes dans huit hôpitaux de la ville. Des parents cherchaient mardi matin à avoir des nouvelles de leurs enfants, pour l'instant portés disparus. 

>> Après l'attentat de Manchester, parents et amis recherchent désespérément leurs proches

Ce bilan provisoire fait de cette attaque la plus meurtrière au Royaume-Uni depuis les attentats de Londres en 2005, qui avaient tué 52 personnes. En mars, une attaque visant le Parlement britannique avait fait cinq morts, le 22 mars.

Que sait-on de l'explosion ?

La police locale a précisé que les faits s'étaient produits à 22h33 heure locale (23h33, heure française), cinq minutes après l'heure prévue de la fin du concert d'Ariana Grande. L'explosion a retenti dans le foyer du stade qui abrite la salle de concert

La salle de concert de la Manchester Arena à Manchester (Royaume-Uni).
La salle de concert de la Manchester Arena à Manchester (Royaume-Uni). (FRANCEINFO)

Des témoins cités par plusieurs médias britanniques, dont la BBC et le Guardian, ont indiqué avoir entendu "une forte explosion" juste après la fin du concert, alors que les spectateurs quittaient les lieux. 

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent des spectateurs paniqués évacuant la salle après l'explosion.

When the explosion went off after @arianagrande concert in @ManchesterArena hope everyone is safe. #Manchester

A post shared by Zach Bruce (@zachwhiteguybruce) on

Un important dispositif policier et de secours a été dépêché sur place. Le service d'ambulances du nord-ouest du Royaume-Uni a invité les patients à limiter leurs appels aux cas de danger de mort, car ses ressources étaient concentrées sur la Manchester Arena. La police a demandé aux habitants d'éviter la zone. La gare de Manchester Victoria, adjacente à la salle de concert, a été évacuée et n'est plus desservie. 

>> CARTE. L'attentat de Manchester s'est produit dans le foyer du stade qui abrite la salle de concert

Où en est l'enquête ?

La police de Manchester évoque "un agresseur solitaire" qui s'est donné la mort avec un "engin explosif improvisé". Les enquêteurs cherchent à établir "s'il a agi seul ou s'il a reçu l'appui d'un réseau". Mardi, un homme de 23 ans en lien avec les faits a été arrêté.

Les enquêteurs sont par ailleurs à la recherche d'images captées par des témoins dans la salle de concert ou aux abords. Ces témoins sont invités à télécharger leurs photos et/ou vidéos sur une plateforme dédiée. Toute personne qui se trouvait à la Manchester Arena lundi soir ou qui est en possession d'informations susceptibles d'aider la police est priée d'appeler une hotline au 0 800 789 321 ou 999.

Que faisaient les spectateurs à la Manchester Arena ?

La salle accueillait un concert d'Ariana Grande, qui venait de se terminer au moment de l'explosion. Selon les témoignages, le public était largement composé d'enfants et d'adolescents, qui forment une bonne partie du public de la chanteuse américaine. Celle-ci a tweeté un message dans lequel elle se dit "brisée" et "désolée" après ces événements. 

Selon le site de la Manchester Arena, la salle peut accueillir jusqu'à 21 000 personnes. On ne sait pas si le concert de la chanteuse affichait complet.

Quelles sont les réactions à ce drame ?

"Nos pensées vont aux victimes et aux familles de ceux qui ont été affectés", a réagi la Première ministre britannique, Theresa May, dans un communiqué. "Nous travaillons à établir tous les détails de ce que la police traite comme une épouvantable attaque terroriste." Theresa May et son rival travailliste, Jeremy Corbyn, ont décidé de "suspendre jusqu'à nouvel ordre" leur campagne en vue des élections législatives du 8 juin.

"Mes pensées vont aux familles qui ont perdu des êtres chers et mon admiration à nos courageux services d'urgence" a réagi le maire de Manchester, Andy Burnham, sur Twitter, évoquant "une nuit terrible pour notre belle ville". Son homologue de Londres, Sadiq Khan, a assuré que "Londres se tient aux côtés de Manchester".

Emmanuel Macron a fait part dans un communiqué de son "effroi" et de sa "consternation". Il a annoncé qu'il s'entretiendrait avec Theresa May dans la journée.

>> Des personnalités politiques du monde entier réagissent après l'attentat de Manchester

Artistes, chanteurs et acteurs ont également pris part au concert d'hommages. Les joueurs, anciens et actuels, du club de Manchester United sont particulièrement touchés par cet attentat. 

>> "Mon cœur est blessé" : chanteurs, sportifs et acteurs rendent hommage aux victimes