Après l'attentat de Manchester, parents et amis recherchent désespérément leurs proches

Le concert visé par l'explosion accueillait un public composé de nombreux adolescents. 

Capture d\'écran de l\'avis de recherche posté sur Twitter par \"The Manchester Evening News\" après l\'attentat à la Manchester Arena, le 23 mai 2017.
Capture d'écran de l'avis de recherche posté sur Twitter par "The Manchester Evening News" après l'attentat à la Manchester Arena, le 23 mai 2017. (MANCHESTER NEWS / TWITTER)

"A tous, SVP, partagez ce message: ma petite sœur Emma était au concert d'Ariana Grande ce soir à #Manchester et elle ne répond pas à son téléphone, SVP aidez-moi !" Ce message, posté sur Twitter, est accompagné d'une photo d'une adolescente blonde, une couronne de fleurs sur la tête. Fous d'inquiétude, des parents et des proches se sont précipités, lundi 22 mai, sur les réseaux sociaux après l'annonce de l'explosion meurtrière à la fin du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande, à la Manchester Arena. 

>> Explosion à Manchester : suivez les avancées de l'enquête dans notre direct

Le concert de la pop star, très populaire chez les adolescents et les enfants, accueillait un public très jeune. Le bilan provisoire communiqué par la police locale à 8 heures fait état d'au moins 22 morts et d'une soixantaine de blessés, transportés dans huit hôpitaux de la ville. 

Des téléphones silencieux

Toujours sur Twitter, un garçon réclame des nouvelles de sa sœur. "Elle porte un sweat-shirt rose et un jean bleu. Elle s'appelle Whitney", écrit-il. Charlotte Campbell, elle, recherche désespérement sa fille, Olivia. Elle a lancé un appel de détresse par l'intermédiaire de plusieurs médias, relayé sur le réseau social par des proches et de nombreux internautes. Olivia Campbell fait partie des personnes disparues et son téléphone ne répond plus. Selon The Manchester Evening News, elle était au concert avec son meilleur ami Adam Lawler, actuellement pris en charge à la Manchester Royal Infirmery. 

Une autre maman, Deborah Hutchinson, recherche activement sa fille, Courtney Boyle, et son compagnon, Philip Tron, injoignables depuis l'explosion. Elle a posté leur photo sur Facebook. 

Parmi les personnes qui manquent à l'appel figurent aussi Chloe Rutherford, 17 ans, et Liam Curry, 19 ans.

"Des jeunes et des enfants"

Sur Twitter et Instagram, une internaute londonienne partage une photo de plusieurs personnes signalées disparues sur les réseaux sociaux après le concert. La plupart sont très jeunes.

La ministre de l'Intérieur britannique, Amber Rudd, a dénoncé une "attaque barbare visant délibérément les plus vulnérables de notre société : des jeunes et des enfants sortis pour aller voir un concert pop."