Santé : l'annonce du cancer de Kate Middleton aide à sensibiliser au dépistage

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Cancer de Kate Middleton : quand la communication aide à soigner
Article rédigé par France 2 - S. Soubane, F. Mereo, A. Bouleis, L. Pekez, C. Dubrul, L. Michel
France Télévisions
France 2
L'annonce du cancer de Kate Middleton pourrait avoir une conséquence plus inattendue : celui d'entraîner une accélération des tests.

Au-delà de l'émotion, le message de Kate Middleton, qui a révélé être atteinte d'un cancer, semble inciter au dépistage. "Peut-être que je devrais faire des examens le mois prochain, je n'en ai pas fait depuis un moment", témoigne ainsi une passante britannique. Le mois dernier, après l'annonce du roi Charles III, il y a eu mille fois plus de visites sur le site dédié au cancer de la prostate.

Les célébrités malades, une réelle influence sur la recherche

L'exemple le plus marquant est celui de l'actrice Angelina Jolie, en 2013. Elle confiait être porteuse d'un gène prédisposant au cancer du sein. Elle se fait retirer les ovaires et la poitrine. L'effet a été immédiat : les dépistages ont été multipliés par deux. Ce parcours demeure toujours inspirant de nos jours. Les célébrités malades ont également une réelle influence sur la recherche. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.