Attentat de Londres : les corps des trois Français tués ont été rapatriés

Les dépouilles sont arrivées jeudi à Roissy, en présence notamment de François Bayrou.

Les trois victimes françaises de l\'attentat de Londres : Alexandre Pigeard, Xavier Thomas et Sébastien Belanger (de gauche à droite).
Les trois victimes françaises de l'attentat de Londres : Alexandre Pigeard, Xavier Thomas et Sébastien Belanger (de gauche à droite). (AFP)

Les corps des trois Français tués dans l'attentat à Londres ont été rapatriés, jeudi 15 juin, à l'aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle. L'avion en provenance de la capitale britannique qui transportait les trois cercueils s'est posé peu après midi. Le ministre de la Justice, François Bayrou, et les familles des victimes étaient présents pour accueillir les dépouilles, loin des regards de la presse.

Le 3 juin, dans la soirée, huit personnes ont été tuées et 48 blessées dans le centre de Londres. Les trois assaillants avaient d'abord renversé des piétons à bord d'une camionnette sur le London Bridge, avant d'attaquer au couteau des passants dans le quartier animé de Borough Market.

Des victimes âgées de 26 à 45 ans

La première victime française connue, Alexandre Pigeard, âgé de 26 ans, était serveur à Londres, où il vivait depuis neuf mois. Il a été poignardé par un des assaillants alors qu'il travaillait à la terrasse d'un bar. Le deuxième Français tué, Sébastien Belanger, 36 ans, était chef cuisinier au Coq d'argent, un restaurant du quartier de la City à Londres. Quatre jours après l'attaque, Emmanuel Macron avait annoncé le décès d'un troisième Français, Xavier Thomas, 45 ans, dont le corps a été repêché dans la Tamise.