Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Syrie : l'intervention militaire se précise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2 - Simon Ricottier
Article rédigé par
France Télévisions

Les responsables occidentaux multiplient les déclarations menaçantes.

L'intervention militaire en Syrie se précise et pourrait être imminente. Signe de la tension, Twitter, le Huffington Post et le New York Times ont été hackés par des pirates pro-Bachar Al-Assad mardi 27 août, alors que les responsables occidentaux multiplient les déclarations mençantes.

Par ailleurs, la Maison Blanche a assuré que les Etats-Unis allaient rendre public dans la semaine un rapport des services secrets prouvant que l'attaque perpétrée près de Damas le 21 août était bien une attaque chimique. Mais, d'ores et déjà, le site d'information Foreign Policy affirme que les services de renseignement américains ont écouté un responsable du ministère syrien de la Défense au cours "de conversations téléphoniques avec le chef de l'unité des armes chimiques". "Lundi dernier, dans les heures qui ont suivi la terrifiante attaque chimique à l'est de Damas, un responsable du ministère syrien de la Défense a eu des conversations téléphoniques paniquées avec le chef de l'unité des armes chimiques, demandant des réponses sur la frappe à l'agent neurotoxique qui a tué plus de 1 000 personnes", selon le magazine.

"Ces conversations ont été écoutées par les services de renseignement américains, affirme Foreign Policy dans un communiqué. C'est la principale raison pour laquelle les responsables américains disent maintenant qu'ils sont certains que ces attaques sont l'œuvre du régime de Bachar Al-Assad et pourquoi l'armée américaine s'apprête à attaquer ce régime dans les jours à venir."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.