Syrie : Vladimir Poutine accuse la France d'avoir "envenimé la situation"

Vladimir Poutine s'en est directement pris à la France ce mercredi 12 octobre en l'accusant "d'envenimer la situation". Plus que jamais, l'Occident fait bloc contre Moscou accusé de crime de guerre en Syrie. 

FRANCE 2

Depuis qu'il a annoncé hier, mardi 11 octobre, l'annulation de sa visite en France, c'est la première fois que Vladimir Poutine parle. Le président russe ne mâche pas ses mots. Il accuse la France d'avoir tendu un piège à la Russie en la forçant à opposer son véto à l'ONU sur la question des bombardements en Syrie.

Le ton monte entre la Russie et la France

"Les Français connaissaient notre position, ils n'ont pas à discuter avec nous. Ils ont proposé cette résolution à l'ONU en sachant très bien qu'on allait opposer notre véto. (...) Ils voulaient envenimer la situation", assure Vladimir Poutine.

Depuis plusieurs jours, le ton monte entre la Russie et la France. Les deux pays sont en désaccord total sur le dossier syrien. À l'Assembleé nationale ce mercredi 12 octobre après-midi, le Premier ministre a répondu au président russe sur un ton très ferme : "La Russie a choisi une attitude d'obstruction. (...) Nous en appelons à la Russie pour qu'elle assume ses responsabilités de grand pays". Ce soir, la tension avec la Russie est toujours aussi forte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vladmir Poutine, à Moscou (Russie), le 14 avril 2016.
Vladmir Poutine, à Moscou (Russie), le 14 avril 2016. (MAXIM SHEMETOV / REUTERS)