Syrie : des écoles bombardées

En Syrie, une école a été prise pour cible non loin d'Alep. Une frappe aérienne a au moins tué 22 enfants et six enseignants.

FRANCE 2

Devant les décombres de l'école à Hass, en Syrie, l'incrédulité puis le désespoir de cet homme qui appelle immédiatement à la vengeance. Hier matin, mercredi 26 octobre, un premier raid vise cette ville rebelle du nord-ouest syrien, enfants et instituteurs sortent des classes pour être évacués. C'est à cet instant qu'une deuxième frappe touche l'école, selon les médias rebelles. Sur cette image au ralenti, on distingue nettement la bombe s'abattre sur la zone. 

La communauté internationale bouleversée

L'école n'est plus qu'un amas de béton et de ferrailles. Les habitants tentent d'extraire les victimes, au moins 22 enfants tués et six instituteurs. Sur les visages de ces petits survivants, des larmes de terreur, cette fillette veut voir sa mère. Celle-ci dit qu'elle ne veut plus jamais aller à l'école. Des images qui bouleversent une nouvelle fois la communauté internationale. Pour le ministre français des Affaires étrangères, il n'y a guère de doute sur l'origine du bombardement, ce sont soit des frappes du régime de Bachar Al-Assad soit des frappes russes. Les bombardements sur ce secteur tenu par une alliance de rebelles et de jihadistes sont fréquents ces derniers jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un raid aérien a tué 22 enfants et 6 enseignants dans une école à Hass (Syrie), le 26 octobre 2016.
Un raid aérien a tué 22 enfants et 6 enseignants dans une école à Hass (Syrie), le 26 octobre 2016. (AMMAR ABDULLAH / REUTERS)