Syrie : Bachar Al-Assad décrète une "amnistie générale"

C'est la cinquième fois que le président syrien met en place une telle mesure depuis le début de la révolte populaire, en 2011.

Le président syrien, Bachar Al-Assad.
Le président syrien, Bachar Al-Assad. (SYRIAN PRESIDENCY FACEBOOK PAGE / AFP)

Le président syrien, Bachar Al-Assad, a décrété une "amnistie générale" pour tous les "crimes" commis jusqu'au lundi 9 juin. Citant par ailleurs le ministre de la Justice, la télévision a indiqué que cette initiative intervenait "dans le cadre de la réconciliation et la cohésion (...) après les victoires de l'armée syrienne" sur le terrain.

Cinquième amnistie depuis 2011

Ce n'est pas la première fois que Bachar Al-Assad prend une telle mesure. Depuis le début du conflit, le président a déjà décrété une amnistie le 31 mai et le 21 juin 2011 ainsi que le 15 janvier 2012 et le 16 avril 2013.

L'amnistie de lundi intervient après l'élection présidentielle du 3 juin organisée par le régime dans les territoires qui sont sous son contrôle, et qui a été qualifiée de "parodie de la démocratie" par l'opposition et les pays occidentaux.