L'accès du groupe Etat islamique à la frontière turco-syrienne coupé

Le groupe Etat islamique est désormais coupé entièrement de la frontière turco-syrienne.

FRANCE 2

Repoussé par les troupes turques, le groupe Etat islamique est désormais coupé entièrement de la frontière turco-syrienne. Cela signifie-t-il que l'organisation jihadiste est isolée ? "La Turquie partage plus de 800 km de frontière commune avec la Syrie, mais la zone la plus sensible est faite de quelques dizaines de kilomètres entre Azaz et Jarablous. Et depuis des mois, des combattants fidèles du groupe Etat islamique continuaient d'entrer et sortir dans un sens et dans l'autre. C'est cette zone-là que les Turcs affirment avoir verrouillé ce week-end en reprenant quelques villages au groupe Etat islamique", explique Étienne Leenhardt  en direct sur le plateau de France 2.

Routes d'approvisionnement

Est-ce une nouvelle donne dans la lutte contre l'organisation jihadiste ? "Ce sont les routes d'approvisionnent et l'espace vital du groupe qui sont progressivement touchés. Il est de plus en plus compliqué pour un combattant européen qui souhaiterait vouloir aller en Syrie de passer, bloqué par les Turcs, à l'est par les forces kurdes ou a l'ouest par les forces du régime de Bachar al Assad. Mais attention, il resterait 30 000 combattants étrangers fidèles à l'Etat islamique en Syrie et en Irak et parmi eux, 689 Français", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT