Attaques contre l'Arabie saoudite : la production de pétrole sera rétablie fin septembre

Avant les attaques, l'Arabie saoudite pompait 9,9 millions de barils par jour, parmi lesquels 7 millions étaient exportés.

Un site pétrolier en Arabie saoudite, le 15 septembre 2019.
Un site pétrolier en Arabie saoudite, le 15 septembre 2019. (FAYEZ NURELDINE / AFP)

L'Arabie saoudite va reprendre sa (pleine) production de pétrole. Mardi 17 septembre 2019, le ministre saoudien de l'Energie, le prince Abdel Aziz ben Salmane, a assuré que la production pétrolière de son pays sera rétablie fin septembre après avoir été diminuée de moitié en raison d'attaques contre des installations pétrolières.

Alors que les Etats-Unis ont désigné l'Iran comme responsable de ces attaques, le ministre saoudien a dit que Ryad ignorait qui "était derrière" les tirs ayant visé samedi des installations pétrolières saoudiennes, pourtant revendiqués par les rebelles yéménites. Le ministre a assuré que Ryad s'efforçait de réunir des "preuves suivant des normes internationales".

Avant les attaques, l'Arabie saoudite pompait 9,9 millions de barils par jour, parmi lesquels 7 millions étaient exportés, principalement vers des pays asiatiques. L'attaque a réduit la production saoudienne de 5,7 millions de barils par jour, soit environ 6% des approvisionnements mondiaux.