VIDEO. Irak : les réfugiés chrétiens d'Erbil vont passer un Noël sans joie

France 2 a rencontré des membres de la communauté dans le quartier chrétien de la ville à quelques jours de Noël.

RENAUD BERNARD et GIONA MESSINA - FRANCE 2

Les fêtes de Noël s'annoncent particulièrement difficiles à passer pour les chrétiens irakiens à Erbil dans le Kurdistan. Les 50 000 personnes qui vivent entassées dans des camps ont fuient les attaques des jihadistes du groupe Etat Islamique dans le nord du pays.

"C'est DAESH qui a pris nos villages"

France 2 a rencontré des membres de la communauté dans Ankawa, le quartier chrétien de la ville, dans une petite chapelle, à quelques jours de Noël. "Dans cette église on est tous catholiques (...) c'est DAESH (le groupe Etat islamique) qui a pris nos villages", confie une femme entre deux prières en araméen, une langue de prière depuis 2 000 ans.

L'offensive lancée en juin par les jihadistes de l'Etat Islamique a jeté des centaines de milliers de réfugiés sur les routes, dont plusieurs dizaines de milliers de chrétiens, victimes d'exactions. Les premiers chrétiens arrivés se sont installés à l'intérieur même de l'église Saint-Joseph, la basilique des chaldéens d'Erbil. Ils ont tout perdu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les résidents et réfugiés chrétiens rassemblés en l\'église Saint-Joseph Église à Erbil (Irak), le 15 août 2014.
Les résidents et réfugiés chrétiens rassemblés en l'église Saint-Joseph Église à Erbil (Irak), le 15 août 2014. (LE CAER VIANNEY / SIPA)