VIDEO. "D'ici fin février, nous aurons gagné la guerre en Syrie" contre l'EI, assure Emmanuel Macron

Lors de son interview accordée à France 2, dimanche, le chef de l'Etat a livré son analyse concernant la guerre menée par la communauté internationale contre le groupe Etat islamique.

Voir la vidéo
FRANCE 2

"On vient de gagner la guerre en Irak, avec la coalition. Je pense que d'ici mi-, fin février, nous aurons gagné la guerre en Syrie." Lors de son interview accordée à France 2, dimanche 17 décembre, Emmanuel Macron est revenu sur la situation en Syrie et la guerre qui y est menée contre le groupe Etat islamique (EI).

>> Trump, réformes, Wauquiez... Retrouvez les 9 phrases à retenir de l'interview accordée à France 2

Le président de la République a résumé ainsi sa pensée sur la situation dans ce pays et la nécessité de négocier avec Bachar Al-Assad : "Bachar est l'ennemi du peuple syrien. Mon ennemi, c'est Daech." "Bachar Al-Assad sera là, aussi parce qu'il est protégé par ceux qui sur le terrain ont gagné la guerre : que ce soit l'Iran ou la Russie", a développé Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat estime qu'"on ne peut pas dire qu'on ne veut pas parler avec lui ou ses représentants." 

Au cours de cet entretien, il a esquissé ce à quoi ressemblerait la Syrie d'après la guerre, en préservant les équilibres. "Le Liban, c'est le seul modèle pluraliste réussi dans la région, c'est de ça que nous devons nous inspirer", a-t-il expliqué.

Emmanuel Macron au Grand Palais, à Paris, le 11 décembre 2017.
Emmanuel Macron au Grand Palais, à Paris, le 11 décembre 2017. (AFP)