Syrie : Manbij libérée de Daech

Depuis que la ville de 200 000 habitants n'est plus aux mains des jihadistes, la population est soulagée et exulte. Les explications de France 2.

France 2

Une femme brûle publiquement le niqab qu'elle a été obligée de porter. Des hommes se rasent la barbe en signe de liberté. Les images témoignent avec force du soulagement ressenti par la population. À Mambij, l'État islamique faisait régner sa loi depuis deux ans.

La fin de l'angoisse

"Je me sens heureuse, j'ai de la joie, c'est comme dans un rêve", crie une femme. Il a fallu deux mois de combats pour obliger Daech à quitter cette ville de 200 000 habitants. Ce sont les soldats arabes et kurdes des forces démocratiques syriennes qui ont libéré Manbij, épaulés par les avions de la coalition américaine. Dans leur fuite, les jihadistes avaient emporté avec eux des centaines d'habitations direction Jarablus à la frontière turque. Certains se sont évadés, d'autres ont été relâchés, pour tous c'est la fin de l'angoisse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un habitant de Manbij (Syrie) se fait tailler la barbe après la libération de la ville qui était au main de l\'Etat islamique, le 12 août 2016. 
Un habitant de Manbij (Syrie) se fait tailler la barbe après la libération de la ville qui était au main de l'Etat islamique, le 12 août 2016.  (RODI SAID / REUTERS)