Syrie : les Kurdes et Damas font alliance pour repousser les Turcs

130 000 personnes déplacées et un bilan qui ne cesse de s'alourdir pour l'offensive menée par la Turquie qui a déjà fait 160 morts, dont 60 civils. Après le retrait des troupes américaines, les Kurdes ont dû conclure un accord avec Bachar al-Assad.

FRANCE 3

À Tal Tamr (Syrie), à une trentaine de kilomètres de la frontière avec la Turquie, les premiers soldats de Bachar al-Assad ont pénétré dans la ville ce lundi 14 octobre. Des militaires accueillis par des habitants en liesse dans cette zone où le drapeau syrien ne flottait plus depuis des années. C'est le résultat d'un accord conclu dimanche 13 octobre entre les forces kurdes et le régime de Damas, appelé à la rescousse.

Une frappe aérienne a fait 14 morts hier

Plus au nord, les combats font toujours rage à Ras al-Aïn, ville frontalière bombardée par l'artillerie turque. Une frappe aérienne a fait 14 morts dimanche, dont 10 civils, blessant également plusieurs personnes. Depuis son déclenchement il y a cinq jours, l'offensive de la Turquie a provoqué la mort de plusieurs centaines de personnes. Des combattants kurdes, mais également des civils enterrés avec les honneurs. Face au désengagement des États-Unis, la France et l'Allemagne haussent le ton en demandant l'arrêt immédiat de l'offensive turque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une colonne de fumée s\'échappe de la ville syrienne de Tel Abyad, photographiée le 13 octobre 2019 depuis la localité turque d\'Akcakale.
Une colonne de fumée s'échappe de la ville syrienne de Tel Abyad, photographiée le 13 octobre 2019 depuis la localité turque d'Akcakale. (STOYAN NENOV / REUTERS)