Syrie : les dernières heures de Daech

Reportage au sein des forces arabo-kurdes, alors que Daech est retranché sur un infime territoire, vivant ses dernières heures. 

Les abords du village de Baghouz (Syrie) sont en ruines. Nos équipes ont filmé des images exclusives de ces rues, reprises par les forces arabo-kurdes, aux djihadistes. Dans un bâtiment disloqué se trouve une voiture piégée par les hommes de Daech. La seule solution pour continuer la progression est d'éloigner tous les combattants, et tout faire exploser. Les combats sont terminés dans ces rues, mais une autre guerre commence : les djihadistes ont tout piégé, des routes aux jouets des enfants. 

"Nettoyer le village" 

Dans leur fuite, ils ont parfois laissé leurs passeports, mais ils ont surtout laissé la ville extrêmement dangereuse. "Notre équipe spécialisée doit nettoyer le village, c'est essentiel pour que les civils puissent éventuellement revenir", déclare un membre des forces arabo-kurdes. À l'arrière du front, dans la base militaire d'Al-Omar, se trouve le commandant des opérations contre l'État islamique. Il déclare dans un point presse que Daech ne contrôle plus qu'un confetti de territoire : environ 1,5 km2, soit une rue longue de 600 mètres. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des combattants des Forces démocratiques syriennes (SDF), dans le village de Baghouz, dans la campagne de la province syrienne de Deir Ezzor, à la frontière irakienne, le 2 février 2019. 
Des combattants des Forces démocratiques syriennes (SDF), dans le village de Baghouz, dans la campagne de la province syrienne de Deir Ezzor, à la frontière irakienne, le 2 février 2019.  (DELIL SOULEIMAN / AFP)