Syrie : le djihadiste français Fabien Clain aurait été tué

Le djihadiste Fabien Clain aurait été tué mercredi 20 février à Baghouz, en Syrie, lors d'une frappe aérienne de la coalition internationale.

FRANCE 3

Il était la voix qui avait revendiqué les attentats du 13 novembre 2015, à Paris et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), même si son rôle dans ces attaques reste flou à l'heure actuelle. Fabien Clain, djihadiste français reclus à Baghouz, le dernier bastion de l'État islamique en Syrie, aurait été tué par une frappe aérienne de la coalition internationale, mercredi 20 février. Une identification ADN doit encore le confirmer.

Condamné à cinq ans de prison en 2009

Localisé il y a quatre jours, il était devenu une cible prioritaire de la coalition. Chef de la propagande en français de Daech, il avait côtoyé Mohammed Merah en France, dans un cercle de djihadistes. Il avait aussi été condamné en 2009 à cinq ans de prison pour avoir recruté de jeunes français. Son frère, Jean-Michel, aurait été grièvement blessé par cette même frappe aérienne. S'il est capturé, il pourrait être utile pour récolter des informations sur les attentats du 13 Novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo non datée du jihadiste français Fabien Clain.
Photo non datée du jihadiste français Fabien Clain. ((AFP))