Cet article date de plus de quatre ans.

Syrie : l'Etat islamique fait son retour dans la ville antique de Palmyre

Après en avoir été chassé en mars par le régime syrien avec l'aide de la Russie, l'Etat islamique a lancé une offensive sur cette ville classée au patrimoine mondial de l'Humanité.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des ruines dans la cité antique de Palmyre (Syrie), le 5 mai 2016. (FRIEDEMANN KOHLER / DPA)

Les jihadistes du groupe Etat islamique ont de nouveau pénétré dans la ville antique de Palmyre, située dans le centre de la Syrie, affirme l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), samedi 10 décembre. L'EI, qui avait pris le contrôle de Palmyre en mai 2015 et en avait été chassé en mars dernier par le régime avec l'aide de la Russie, a lancé jeudi une offensive sur cette ville classée au patrimoine mondial de l'Humanité.

Des civils bloqués par les combats

"L'EI est entré samedi à Palmyre et occupe le nord-ouest de la ville alors que des combats ont lieu avec l'armée dans le centre de la cité", a affirmé le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Des civils qui étaient revenus à Palmyre après la reprise de la ville par l'armée sont bloqués par les combats.

Samedi matin, l'armée syrienne avait annoncé l'envoi de renforts vers la ville. Au moment de sa reconquête, fin mars, le président syrien Bachar al Assad avait salué "un événement important et une nouvelle preuve du succès de la stratégie suivie par l'armée syrienne et ses alliés dans la guerre contre le terrorisme"Lors de son occupation de la "perle" du désert syrien, le groupe jihadiste y avait commis d'effroyables destructions de vestiges.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.