Syrie : Daech perd son ultime territoire

Après plusieurs mois de combats à Baghouz, en Syrie, les forces démocratiques syriennes ont fini par vaincre Daech dans ce qui était le dernier bastion de l'organisation terroriste.

FRANCE 3

Le drapeau des forces démocratiques flotte désormais sur les ruines de Baghouz, en Syrie, dernier bastion de Daech. "Aujourd'hui, les forces démocratiques syriennes annoncent officiellement la fin de tous les combats et la victoire contre le groupe État islamique", déclare Adnan Afrin, porte-parole des forces démocratiques syriennes. C'est la fin de plusieurs années de combat contre le califat autoproclamé.

Le chef de Daech encore recherché

Au plus fort de son influence, en 2014, Daech contrôlait un territoire aussi vaste que la Grande-Bretagne, à cheval sur l'Irak et la Syrie. Désormais, après quasiment cinq années de guerre, il n'en reste plus rien."Un danger majeur pour notre pays est éliminé, s'est félicité le président de la République Emmanuel Macron, sur Twitter. Mais la menace demeure." Si beaucoup de jihadistes ont été tués ou arrêtés, d'autres ont pu fuir hors de Syrie et le chef de l'organisation, Abou Bakr al-Baghdadi, reste toujours introuvable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le drapeau des Forces démocratiques syriennes à Baghouz (Syrie) après la chute du dernier territoire du groupe Etat islamique, le 23 mars 2019.
Le drapeau des Forces démocratiques syriennes à Baghouz (Syrie) après la chute du dernier territoire du groupe Etat islamique, le 23 mars 2019. (GIUSEPPE CACACE / AFP)