Cet article date de plus de cinq ans.

Palmyre : l'État islamique a détruit le temple de Baalshamin

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Palmyre : l'État islamique a détruit le temple de Baalshamin
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Cette destruction intervient moins d'une semaine après l'exécution du chef des antiquités du site.

Inscrit au patrimoine mondial de l'humanité, le temple de Baalshamin était un lieu unique de la cité antique de Palmyre (Syrie). Depuis le mois dernier et la prise de la ville par le groupe Etat islamique, le pire était à craindre. Dimanche 23 août, le temple aurait été miné. Il avait été érigé en l'an XVII pour une triade de divinités, le site avait une valeur historique inestimable.

Communauté internationale

Sa destruction intervient moins d'une semaine après la décapitation par les jihadistes de l'ancien chef des antiquités de Palmyre, Khaled El Assaad. L'homme était une des références mondiales de l'archéologie. De plus en plus inquiets les défenseurs de Palmyre appelle une nouvelle fois la communauté internationale à réagir.
"Tant que Palmyre sera aux mains du groupe État islamique, nous verrons des scènes douloureuses. Il est très important que la ville soit libérée, peu importe comment. La communauté internationale doit réagir sinon nous perdons un trésor historique", a souligné le Dr Maamoun Abdul Karim, Directeur des Antiquités syriennes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.