Le saccage d'un musée irakien par l'EI choque la communauté internationale

Alors que des activistes du groupe EI ont saccagé le musée de Mossoul, l'Unesco réclame une réunion de crise du Conseil de sécurité.

FRANCE 2

La communauté internationale est sous le choc. Dans une vidéo de propagande, diffusée le jeudi 26 février, des jihadistes détruisent des statues d'un musée de Mossoul, en Irak. Ces œuvres d'art, datant de la période pré-islamique, ont ainsi été jetées à terre et cassées à coups de marteau-piqueur.

"Nous sommes très tristes"

L'Unesco condamne ces actes, les qualifiant de "nettoyage culturel". "Le but de cette destruction c'est de faire une sorte 'il n'y a pas d'histoire avant eux'", a estimé la directrice générale, Irina Bokova.

Selon des informateurs à Mossoul, les islamistes auraient rassemblé d'autres d’œuvres au sous-sol du musée, sans que l'on sache si c'est pour les détruire ou pour les vendre.

Pour le délégué permanent de l'Irak, auprès de l'Unesco, ce saccage est "une tragédie" : "Nous sommes très tristes", a confié Mahmood Al Mullakhalaf qui demande à la communauté internationale "d'être aux côtés de l'Irak".

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans une vidéo diffusée par le groupe Etat islamique le 26 février 2015, des militants apparaissent en train de détruire des pièces conservées au musée de Mossoul (Irak).
Dans une vidéo diffusée par le groupe Etat islamique le 26 février 2015, des militants apparaissent en train de détruire des pièces conservées au musée de Mossoul (Irak). (WELAYAT NINEVEH MEDIA OFFICE / AFP)