Le prix Nobel de la paix décerné à Nadia Murad et au Dr Denis Mukwege

Le prix Nobel de la paix 2018 a été attribué vendredi 5 octobre à Nadia Murad et au Dr Denis Mukwege. Deux lauréats qui se sont distingués par leurs efforts pour lutter contre les violences sexuelles en zone de guerre.

France 3

Ils ont été salués "pour leurs efforts pour mettre fin à l'emploi des violences sexuelles en tant qu'arme de guerre". Le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi 5 octobre au docteur congolais Denis Mukwege et à Nadia Murad, ancienne esclave de l'État islamique. "Les deux lauréats ont apporté une contribution cruciale pour combattre et mettre à jour de tels crimes de guerre", a déclaré Berit Reiss-Andersen, présidente du Comité Nobel norvégien.

Deux militants pour les droits des femmes

Conduite de force à Mossul (Irak) en 2014, Nadine Murad a été tenue en esclavage par le groupe État islamique pendant plusieurs mois. Aujourd'hui, "ambassadrice de bonne volonté de l'ONU pour la dignité des victimes du trafic d'êtres humains", elle est devenue la porte-parole des Yazidis d'Irak. "Je vous implore, débarrassez-nous de Daesh, j'ai subi de terribles souffrances à cause d'eux", avait-elle déclaré. Des souffrances que le Dr Denis Mukwege côtoie au quotidien. Ce médecin-gynécologue soigne les femmes victimes de violences sexuelles dans son hôpital de Sud-Kivu, au Congo. Cette région est en proie à une guerre quasi permanente. Surnommé "l'homme qui répare les femmes", il a soigné plus de 50 000 femmes victimes de viol. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'activiste yézidie Nadia Murad à la tribune des Nations unies à New York, le 9 mars 2017.
L'activiste yézidie Nadia Murad à la tribune des Nations unies à New York, le 9 mars 2017. (KENA BETANCUR / AFP)