La riposte militaire française s'intensifie

La France met toutes ses ressources militaires dans la lutte contre l'État islamique, comme en témoigne Dorothée Olliéric à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle.

FRANCE 2

La France est bien décidée à mener un combat sans merci contre l'État islamique. Le pays met ses ressources militaires au service de la lutte contre les jihadistes. "Sur le porte-avions Charles-de-Gaulle, les Rafales sont rentrés de leur première mission dite opérationnelle", explique Dorothée Olliéric ce lundi 23 novembre sur France 2. "Certains d'entre eux ont fait des frappes en Irak, d'autres ont mené des vols de reconnaissance en Syrie", ajoute la journaliste. Ils étaient tous armés de bombes à guidée laser ou à guidée GPS. Certains sont rentrés sans leurs armements, ce qui confirmerait l'hypothèse de frappes sur l'Irak.

Bombardements imminents

Désormais, l'armée française a un prochain objectif : lancer des bombardements en Syrie contre les membres de l'État islamique. Selon le chef des l'état-major des armées, ils pourraient avoir lieu dans les prochaines heures ou dans les prochains jours. "On assiste donc bien à la montée en puissance de la France dans la lutte contre l'organisation terroriste", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le porte-avions \"Charles-de-Gaulle\" dans le port de Toulon (Var), le 12 août 2011.
Le porte-avions "Charles-de-Gaulle" dans le port de Toulon (Var), le 12 août 2011. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)