VIDEO. "L'audience a été assez expéditive" : on a assisté au procès de la jihadiste française expulsée d'Irak

Mélina Boughedir, 27 ans, avait été interpellée à Mossoul (Irak) par les autorités irakiennes avec ses quatre enfants. On apprend ce lundi 19 février qu'elle sera prochainement expulsée vers la France. Une première.  

Cette vidéo n'est plus disponible

Dans le box des accusés, face à trois juges irakiens, Mélina Boughedir assiste à son procès avec son plus jeune enfant dans les bras. Elle est accompagnée d'un avocat commis d'office. l'audience va durer moins d'un quart d'heure. Romain Boutilly, journaliste à "Envoyé Spécial", a pu assister au débat à l'intérieur de la salle. "Le juge a essayé de déterminer comment elle était arrivée en Irak, et elle a plaidé qu'une fois arrivée en Irak, Daech avait gardé son passeport. Ce qui nous a surpris, c'est que l'audience a été assez expéditive, et on a eu l'impression qu'elle était elle-même surprise de cette peine qui lui paraissait sans doute assez faible au regard de ce qu'on lui reprochait", témoigne le journaliste. 

Expulsion du territoire irakien

Condamnée pour entrée illégale en Irak et non pour appartenance à un groupe terroriste, la jeune femme a écopé de sept mois de prison seulement. Une peine déjà intégralement purgée. La Française était en effet déjà détenue à Bagdad depuis son arrestation à Mossoul en juillet dernier. La cour pénale a donc ordonné sa libération et son expulsion du territoire irakien. Une décision dont la France prend acte ce soir. Dans le cas de Mélina Boughedir, la justice irakienne a estimé qu'elle n'avait pas assez de preuves pour la condamner pour terrorisme, alors que 24 heures plus tôt, une ressortissante turque a écopé de la peine capitale prononcée par la même cour pénale.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Melina Bougedir
Melina Bougedir (FRANCE 2)