Afghanistan : l’idée d’une zone protégée divise

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Afghanistan : l’idée d’une zone protégée divise
FRANCE 2
Article rédigé par
A-C.Poignard, R.Moquillon, P.Caron, J.Cohen-OIivieri - France 2
France Télévisions

La France a proposé de créer une zone protégée près de l’aéroport de Kaboul (Afghanistan) pour accueillir les Afghans souhaitant s’exiler. Une idée repoussée par les talibans.

L’évacuation de nombreux Afghans reste difficile. Depuis vendredi 27 août, plus aucun avion français ne décolle de Kaboul (Afghanistan). Il reste pourtant des centaines de noms sur les listes françaises des personnes menacées. En concertation avec les autorités britanniques, la France propose la création d’une zone protégée près de l’aéroport de Kaboul afin de rassembler puis évacuer les candidats à l’exil, notamment vers des pays voisins comme le Qatar. 

"Ce n’est pas nécessaire", selon le porte-parole des talibans

Cette proposition n’a pas trouvé un écho favorable du côté des talibans. "Ce n’est pas nécessaire, l’Afghanistan est un pays indépendant. Peut-on créer une telle zone en France ou au Royaume-Uni ?", déclare Suhail Shaheen, porte-parole des talibans. Le dernier vol d’évacuation s’est posé à l’aéroport de Vélizy-Villacoublay (Yvelines) dans l’après-midi du 29 août. Se trouvaient à bord l’ambassadeur de France, son équipe et les militaires ayant participé aux opérations à Kaboul. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.