Afghanistan : les Etats-Unis affirment avoir évité un nouvel attentat de l'EI à l'aéroport de Kaboul en frappant un véhicule chargé d'explosifs

Joe Biden avait alerté samedi sur l'imminence d'une nouvelle attaque, après celle qui a tué une centaine de personnes jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le site touché par une frappe de drone américaine à Kaboul (Afghanistan), le 29 août 2021. (KHWAJA TAWFIQ SEDIQI / AP / SIPA)

Le Pentagone a affirmé qu'une frappe de drone sur un véhicule à Kaboul (Afghanistan) avait permis de "supprimer une menace imminente" de l'Etat islamique au Khorasan (EI-K) contre l'aéroport, dimanche 29 août. Jeudi, le groupe avait revendiqué un attentat suicide qui avait tué une centaine de personnes, des civils espérant être évacués et des soldats américains.

"De fortes explosions secondaires provenant du véhicule ont montré la présence d'une quantité importante d'explosifs", a détaillé Bill Urban, un porte-parole du Pentagone, précisant ne pas avoir d'indication sur d'éventuelles victimes civiles à ce stade.

Un porte-parole des talibans a confirmé la frappe, affirmant qu'un véhicule piégé avait été détruit alors qu'il se dirigeait vers l'aéroport et qu'une probable deuxième frappe avait atteint une maison située à proximité.

La deuxième frappe en deux jours

Joe Biden avait fait savoir samedi soir qu'une nouvelle attaque islamiste était "hautement probable" dans les 36 heures qui suivraient. L'ambassade américaine à Kaboul avait exhorté tous les Américains à quitter les abords de l'aéroport "en raison d'une menace précise et crédible".

Les Etats-Unis ont déjà mené une frappe de drone samedi dans l'est de l'Afghanistan, tuant deux membres "de haut niveau" du groupe Etat islamique et en blessant un troisième. Ils l'avaient présenté comme une riposte à l'attentat, et avaient prévenu que ce ne serait pas "la dernière".

Dimanche, Joe Biden a rendu un hommage solennel aux treize soldats américains tués dans l'attentat de jeudi, sur une base américaine où leurs corps ont été rapatriés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.