Aéroport de Kaboul : le récit d'un attentat sanglant

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Aéroport de Kaboul : le récit d'un attentat sanglant
France 2
Article rédigé par
S.Perez, M.Behboudi, J.Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

La branche afghane du groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat qui a tué des dizaines d'Afghans, mais aussi 13 soldats américains et deux Britanniques, jeudi 26 août près de l'aéroport de Kaboul. Vendredi, la capitale afghane compte ses morts. 

Vendredi 27 août, près de l'aéroport de Kaboul, il ne reste plus que des vêtements déchirés et du sang. C'est là qu'a eu lieu l'une des attaques terroristes meurtrières jeudi soir. Le kamikaze s'est fait exploser dans la foule de candidats à l'exil qui s'étaient massés à l'entrée. A l'hôpital, un ancien interprète pour les soldats britanniques, blessé, raconte : "je suis tombé dans le ruisseau, et j'ai cru que j'étais le seul encore en vie, il y avait des dizaines de personnes mortes dans le canal." Au moins 85 morts, dont 13 militaires américains, et deux Britanniques, ont été déplorés. 

Kaboul pleure ses morts et cherche les disparus

La branche afghane de l'Etat islamique a revendiqué la double attaque. Daech et les talibans se livrent une bataille féroce pour le monopole du jihad. Kaboul, déjà sonnée par l'arrivée des talibans, doit maintenant enterrer ses morts et cherche ses disparus depuis les attaques. "Un de mes frères était à l'aéroport, il voulait prendre un vol pour l'étranger, malheureusement, il a disparu après les deux explosions consécutives", raconte un Afghan. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.