Cet article date de plus de quatre ans.

Irak : forte résistance de l'État islamique dans l'offensive de Mossoul

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Irak : forte résistance de l'État islamique dans l'offensive de Mossoul
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Que ce soit en Irak ou désormais en Syrie, l'étau se resserre sur Daech mais la coalition va devoir être patiente, car les hommes de l'État islamique résistent.

L'armée irakienne ne s'attendait pas à tant de résistance dans son offensive de Mossoul en Irak. Ces 72 dernières heures ont été particulièrement meurtrières. "Au moins une centaine d'hommes et des dizaines de blindés ont été détruits par les jihadistes. C'est donc une guerre urbaine qui est en train d'être menée. Un scénario que beaucoup redoutaient", explique Arnaud Comte, envoyé spécial en Irak à Erbil.

Multiplication des embuscades

Les jihadistes ont eu le temps de se préparer. Ils sont très mobiles et entraînés. "Ils multiplient les embuscades à tel point que ce week-end, les unités d'élite en première ligne ont dû battre en retraite. Ce soir sur le front est, l'offensive principale a même été suspendue, le temps que les forces irakiennes puissent se réorganiser. Elles savent que plus elles vont avancer vers le centre-ville de Mossoul, plus elles vont devoir affronter un nombre important de combattants très bien armés et prêts à sacrifier des civils pour conserver Mossoul", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.