VIDEO. Un immeuble de Gaza frappé par Israël après un "missile d'avertissement"

Cette vidéo a été tournée par une agence de presse gazaouie et diffusée le 12 juillet. 

WATANIA MEDIA AGENCY / YOUTUBE

Israël promet d'intensifier les frappes aériennes si les tirs de roquettes du Hamas se poursuivent, mardi 15 juillet, tout en répétant que les populations sont averties avant les frappes. Cette vidéo tournée par l'agence de presse gazaouie Watania Media Agency livre un éclairage sur les pratiques de Tsahal.

L'occupant – un certain Samir Nofal – est d'abord averti par téléphone, explique l'agence gazaouie, dans la présentation de la vidéo. Quinze minutes plus tard, un premier missile de faible puissance s'abat sur l'immeuble, afin d'indiquer l'imminence d'une seconde frappe aérienne, bien plus destructrice. En effet, au bout de cinq minutes, deux missiles sont tirés par des chasseurs F-16, poursuit l'agence, qui a réduit les délais sur la vidéo. L'immeuble est soufflé par l'explosion et la rue plongée dans la poussière et les gravats.

Ces "avertissements" ne convainquent pas Amnesty International. “Nous avons des cas documentés de civils tués ou blessés par de tels missiles, lors des opérations passées d'Israël dans la bande de Gaza", assure Philippe Luther, directeur régional de l'ONG cité par Business Insider (en anglais). "Nous essayons de prévenir les civils de quitter leurs maisons afin de nous débarrasser des roquettes qui menacent des enfants", commente, pour sa part, un porte-parole du gouvernement israélien, sur la radio irlandaise RTE.

Cette vidéo, diffusée le 12 juillet par l\'agence gazaouie Watania Media Agency, montre une frappe israélienne sur un immeuble.
Cette vidéo, diffusée le 12 juillet par l'agence gazaouie Watania Media Agency, montre une frappe israélienne sur un immeuble. (WATANIA MEDIA AGENCY / YOUTUBE)