Libération des otages français : "C’est une grande joie", assure un membre de la famille Kalderon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min
Mercredi 29 novembre, deux jours après la libération de Sahar et Erez Kalderon, leur cousin Olivier Jaoui est l’invité du 12/13 info. Il a donné de leurs nouvelles.
Libération des otages français : "C’est une grande joie", assure un membre de la famille Kalderon Mercredi 29 novembre, deux jours après la libération de Sahar et Erez Kalderon, leur cousin Olivier Jaoui est l’invité du 12/13 info. Il a donné de leurs nouvelles. (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - E. Tran Nguyen
France Télévisions
franceinfo
Mercredi 29 novembre, deux jours après la libération de Sahar et Erez Kalderon, leur cousin Olivier Jaoui est l’invité du 12/13 info. Il a donné de leurs nouvelles.

Sahar et Erez Kalderon ont été libérés par le Hamas lundi 27 novembre. Hadas, la mère des deux enfants, est désormais à leurs côtés. "C’est une grande joie", assure Olivier Jaoui, membre de la famille Kalderon, qui a eu des nouvelles des deux enfants, mercredi matin. "Hadas m’a envoyé un message vocal ce matin. (…) Le plus négatif d’abord. Ils ont subi des choses difficiles, horribles. (…) Qu’elle ne veut pas détailler", rapporte Olivier Jaoui.

"Ils sont solidaires"

Le cousin d’Hadas indique que les enfants "ont une inquiétude très forte pour leur père, Ofer", qui est toujours prisonnier. Enlevé avec ses deux enfants, il est blessé à la jambe. "On sait qu’ils n’étaient plus ensemble, donc on a aucune preuve de vie", détaille Olivier Jaoui. Il ajoute : "Le côté positif, c’est qu’ils [les enfants] sont très forts. Ils sont solidaires." Leur mère assure "qu’ils sont très forts et qu’ils vont remonter". Le premier espoir d’Olivier Jaoui, "c’est que les otages soient vivants" et le second que "tout le monde soit libéré".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.