Guerre entre Israël et le Hamas : les enfants victimes de la guerre à Gaza

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Des enfants qui meurent de malnutrition ou de déshydratation à Gaza, c’est le constat de L’Unicef qui alerte à nouveau sur la situation au sein de l’enclave palestinienne. Un phénomène observé dans un hôpital du nord de la bande de Gaza.
Guerre entre Israël et le Hamas : les enfants victimes de la guerre à Gaza Des enfants qui meurent de malnutrition ou de déshydratation à Gaza, c’est le constat de L’Unicef qui alerte à nouveau sur la situation au sein de l’enclave palestinienne. Un phénomène observé dans un hôpital du nord de la bande de Gaza. (France 2)
Article rédigé par France 2 - V. Lerouge, M. Hajjar, H. Nalbandian
France Télévisions
France 2
Des enfants qui meurent de malnutrition ou de déshydratation à Gaza, c’est le constat de L’Unicef qui alerte à nouveau sur la situation au sein de l’enclave palestinienne. Un phénomène observé dans un hôpital du nord de la bande de Gaza.

Les médecins s’étaient presque habitués aux coupures d’électricité dans les hôpitaux de Gaza, ils doivent désormais faire face à la famine des nourrissons. Dans l’unité pédiatrique de l’hôpital Kamal Adwan au nord de la bande de Gaza, quatre bébés sont morts cette semaine et plusieurs autres sont en soins intensifs. Hormis des perfusions de solutions salines ou de glucoses, l’hôpital paraît bien démuni. 

Un enfant de moins de 2 ans sur six atteint de malnutrition aiguë 

Le drame frappe aussi les enfants plus âgés car la malnutrition entraîne des complications médicales, parfois tragiques. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime aujourd’hui, qu'un enfant de moins de 2 ans sur six souffre de malnutrition aiguë dans la bande de Gaza. Les plus grands passent leurs journées à tenter d’y échapper. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.