Guerre entre Israël et le Hamas : Joe Biden réclame à nouveau "un plan crédible" pour assurer la sécurité de la population à Rafah

Article rédigé par Luc Chagnon, Pierre Godon
France Télévisions
Publié Mis à jour
Des bombardements israéliens sur Rafah, dans la bande de Gaza, le 11 février 2024. (SAID KHATIB / AFP)
Le président des Etats-Unis a également réclamé à Benyamin Nétanyahou "des mesures urgentes et spécifiques" pour augmenter l'aide humanitaire à Gaza.

Ce qu'il faut savoir

Ce direct est désormais terminé.

Les mises en garde internationales continuent. Le président des Etats-Unis Joe Biden a de nouveau exhorté le Premier ministre israélien à ne pas mener d'opération militaire à Rafah sans "un plan crédible et réalisable" pour "assurer la sécurité" des civils, a détaillé la Maison Blanche dans un communiqué, dimanche 11 février. Plus de 1,3 million de Palestiniens se trouvent dans la ville du sud de la bande de Gaza sur laquelle le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou menace de lancer une offensive. Le président des Etats-Unis a également réclamé à Benyamin Nétanyahou "des mesures urgentes et spécifiques" pour augmenter l'aide humanitaire à Gaza, lors d'une conversation par téléphone. Suivez notre direct.

Une offensive sur Rafah créerait une crise humanitaire "d'une nouvelle dimension et injustifiable", avertit la France. "Une offensive israélienne à grande échelle à Rafah créerait une situation humanitaire catastrophique d’une nouvelle dimension et injustifiable", redoute le ministère français des Affaires étrangères, qui a pris position dans un communiqué. "La France exprime sa plus vive préoccupation après les frappes israéliennes intervenues à Rafah", "s’oppose à tout déplacement forcé de populations" et réclame qu'Israël prenne "des mesures concrètes pour protéger la vie des populations civiles"

Une attaque sur Rafah "menacerait" les négociations, avertit le Hamas. Un responsable du mouvement islamiste palestinien, cité par l'AFP dimanche, a mis en garde Israël sur les conséquences d'une opération militaire dans cette ville sur les pourparlers au sujet d'un arrêt des combats, et de la libération des otages retenus à Gaza en échange de prisonniers palestiniens.

Nétanyahou souhaite toujours une opération. "La victoire est à portée de main. (...) Nous allons attraper les derniers bataillons terroristes du Hamas à Rafah, qui est le dernier bastion", déclare le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, dans un entretien à la chaîne ABC News dont des extraits ont été dévoilés samedi soir. Il assure que l'armée israélienne offrira "un passage sécurisé à la population civile pour qu'elle puisse partir", sans expliquer où elle pourrait se rendre.

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Un haut fonctionnaire américain a glissé à l'agence Reuters que la compromis pour la libération des otages israéliens détenus par le Hamas est "à peu près" en place, mais qu'il reste des détails importants à clarifier. Ce dernier se veut confiant et parle de "réels progrès".
  • Avatar
    Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Il est 20 heures ! Faisons le point sur les infos de la soirée !
    #MAYOTTE C'est l'annonce choc de Gérald Darmanin, en visite éclair à Mayotte aujourd'hui : la fin du droit du sol automatique pour les enfants nés sur l'île.  Une mesure forte qui suscite beaucoup de questions auxquelles nous répondons ici. N'empêche : les collectifs qui bloquaient l'île se sont engagés à lever leurs barrages sous 48 heures.
    #ISRAEL_PALESTINE Alors que l'offensive israélienne est imminente à Rafah, au sud de la bande de Gaza, Joe Biden exhorte Benyamin Nétanyahou à proposer "un plan crédible" pour la sécurité des civils.
    • Plusieurs centaines de personnes manifestent contre un nouveau puits de pétrole à La Teste-de-Buch en Gironde. Parmi les manifestants, Greta Thunberg et Camille Etienne.
    • #RUGBY L'Irlande conforte son statut de favori du Tournoi des six nations en écrasant l'Italie (36-0).
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Le roi de Jordanie Abdallah a participé à un largage d'aide humanitaire sur Gaza, signale le média jordanien Al Mamlaka, vidéo à l'appui. Il a participé à une dizaine de largages d'aide médicale cette semaine.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Joe Biden et Benyamin Nétanyahou se sont parlés au téléphone pour la première fois depuis trois semaines. Le président américain a exhorté le Premier ministre israélien à "garantir la sécurité" des populations civiles à Rafah avant toute opération militaire.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Benyamin Nétanyahou assure que les civils palestiniens qui se massent à Rafah auront droit à un "passage sécurisé" avant l'offensive prévue sur la ville du sud de la bande de Gaza. "La victoire est à portée de main. Nous allons le faire. Nous allons prendre les derniers bataillons terroristes du Hamas et Rafah, qui est le dernier bastion", a martelé le Premier ministre israélien sur ABC News.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE La ministre des Affaires étrangères allemande Annalena Baerbock va se rendre en Israël en milieu de semaine prochaine, a annoncé un porte-parole de son ministère. Son objectif : faire avancer le projet de cessez-le-feu alors que l'armée israélienne s'apprête à attaquer Rafah.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Le ministre de la Sécurité nationale d'Israël, Itamar Ben-Gvir, a critiqué vertement... la police de son pays, qui a dispersé les manifestants qui bloquaient des convois humanitaires à destination de Gaza. Le ministre de la Défense Yoav Gallant a lui aussi regretté l'action des forces de l'ordre... mais parce qu'elles n'ont pas été assez efficaces, et qu'il a fallu mobiliser l'armée (qui a d'autres chats à fouetter) pour les aider.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Les Etats-Unis annoncent avoir mené de nouvelles frappes contre des positions des rebelles houthis du Yémen, hier. Celles-ci ont eu lieu dans l'ouest du Yémen, et ont visé deux drones de surface navals ainsi que trois systèmes mobiles de missiles antinavire "qui s'apprêtaient à être lancés contre des navires en mer Rouge", précise le communiqué.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #ISRAEL_PALESTINE Après l'attaque du Hamas, le collectif Nous toutes et d'autres associations et figures féministes en France se sont vues reprocher leur "silence" sur les violences sexuelles commises par des hommes du mouvement terroriste le 7 octobre. Elles ont de leur côté rappelé lutter pour "toutes les femmes" et ont condamné "sans ambiguïté les crimes sexuels et sexistes, viols et féminicides commis par le Hamas, qui ont particulièrement visé les femmes, les personnes LGBTQIA+ et les enfants".
  • Avatar
    Avatar
    Aurore Bergé
    ministre, chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes Il y a 0 sec
    "J'ai demandé que toutes les associations soutenues financièrement soient passées au crible"
    #ISRAEL_PALESTINE "S'il y a la moindre ambiguïté sur des propos qui auraient été tenus [au sujet du] 7 octobre, il ne serait pas normal que ces associations continuent à avoir des subventions de la part du gouvernement", a déclaré Aurore Bergé sur Radio J.