Frappes iraniennes contre deux bases américaines : une réponse à l'assassinat du général Soleimani

L'Iran a riposté par des frappes sur des bases américaines après l'assassinat du général Qassem Soleimani. Le bilan humain officiel est encore inconnu.

FRANCE 2

La riposte ne s'est pas fait attendre. Dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 janvier, deux bases américaines ont été touchées par des missiles iraniens en Irak. Une attaque qui intervient après l'assassinat du général Qassem Soleimani quelques jours plus tôt. Les frappes ont été menées à 1h30 du matin, l'heure à laquelle le drone américain a visé le militaire iranien. "L'opération de la nuit dernière a d'ailleurs été baptisée opération Soleimani", rapporte la journaliste de France Télévisions Stéphanie Perez depuis Téhéran. Depuis, les images sont diffusées en boucle sur la télévision iranienne.

L'Iran attend la réponse américaine

Ces frappes sont assumées par l'Iran puisqu'elles ont été tirées depuis le territoire, il ne s'agit pas d'une action menée par des relais régionaux. "Dans la guerre de communication que se livrent les deux pays, la République islamique a pris la main cette nuit, en attendant la réponse américaine", conclut Stéphanie Perez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Iranien porte un tee-shirt présentant le visage de Qassem Soleimani, le 3 janvier 2020 à Téhéran. Ce général iranien a été tué quelques heures plus tôt à Bagdad (Irak) par une frappe américaine.
Un Iranien porte un tee-shirt présentant le visage de Qassem Soleimani, le 3 janvier 2020 à Téhéran. Ce général iranien a été tué quelques heures plus tôt à Bagdad (Irak) par une frappe américaine. (ATTA KENARE / AFP)