Guerre à Gaza : bombardements quotidiens à Rafah, les réfugiés palestiniens épuisés

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Guerre à Gaza : bombardements quotidiens à Rafah, les réfugiés palestiniens épuisés -
Guerre à Gaza : bombardements quotidiens à Rafah, les réfugiés palestiniens épuisés Guerre à Gaza : bombardements quotidiens à Rafah, les réfugiés palestiniens épuisés - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
Joe Biden juge excessive la riposte israélienne à Gaza. La critique intervient alors que la communauté internationale redoute une offensive majeure à Rafah, dernier refuge des déplacés dans l’enclave palestinienne.

Dans les rues bondées de Rafah (bande de Gaza), la panique s’est emparée des habitants. Mercredi 7 février, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a déclaré vouloir s’attaquer à la ville. La population a ici quintuplé depuis le début de la guerre. La ville est bombardée quotidiennement, et les résistants, pour la plupart des réfugiés palestiniens, sont épuisés par le climat de terreur. "Ils nous poursuivront partout, jusqu’à quand ? Nous boulons être en sécurité. Nous sommes à bout de force, (…) nous n’en pouvons plus", confie une femme. 

"Nous mourrons à Gaza" 

 

Malgré la famine et les conditions désastreuses dans lesquels ils survivent, de nombreux réfugiés affirment qu’ils préfèrent mourir que quitter leur terre natale. "S’ils essayent de nous forcer à migrer en Égypte, nous n’irons pas. Nous retournerons à Gaza et nous mourrons à Gaza", assure un homme. L’Égypte, contre laquelle la ville de Gaza est adossée, a déjà refusé d’accueillir un exode de masse de réfugiés. Le pays craint qu’Israël ne leur permette jamais de retourner à Gaza.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.