Lapidation des homosexuels à Brunei : Georges Clooney appelle à boycotter des palaces détenus par le sultanat

L'homosexualité et l'adultère vont être bientôt passibles de la lapidation dans ce riche petit Etat pétrolier d'Asie du Sud-Est qui a introduit dès 2014 la charia. 

L\'acteur américain, Georges Clooney, lors du 69e édition du festival de Cannes, le 12 mai 2016.
L'acteur américain, Georges Clooney, lors du 69e édition du festival de Cannes, le 12 mai 2016. (MAXPPP)

"Est-que nous allons vraiment les aider à financer ces violations des droits de l'Homme ? Est-ce que nous allons vraiment les aider à financer les meurtres de citoyens innocents ?" Dans une lettre ouverte publiée, jeudi 28 mars, sur le site Deadline, l'acteur américain George Clooney appelle à boycotter les hotels dans lesquels le sultanat de Brunei a investi. L'homosexualité et l'adultère vont en effet être bientôt passibles de la lapidation dans ce riche petit Etat pétrolier d'Asie du Sud-Est qui a introduit dès 2014 la charia. La nouvelle législation du pays prévoit également l'amputation d'une main ou d'un pied pour un vol. 

"Ils détiennent neuf des plus beaux palaces dans le monde. Je vais jouer franc jeu : j'ai séjourné dans beaucoup d'entre eux (...) parce que je n'avais pas fait mes recherches sur ceux qui les détiennent", écrit Georges Clooney, avant de poursuivre : "Soyons clair, à chaque fois que l'on séjourne, que l'on organise des réunions ou que l'on dîne dans l'un de ces neufs hôtels, nous remplissons les poches de ceux qui vont lapider et fouetter à mort leurs propres concitoyens pour être homosexuels ou avoir commis un adultère". L'acteur hollywoodien termine sa lettre en listant les neufs hôtels, parmi lesquels deux palaces parisiens. "C'est à chacun de décider ce qu'il veut faire", conclut-il.