La vidéo de l'assassinat de James Foley authentique selon Washington

La Maison-Blanche, après analyse des images, a confirmé mercredi que la vidéo montrant la décapitation du journaliste américain James Foley par les djihadistes de l'Etat islamique était authentique. Le Pentagone a par ailleurs annoncé que les États-Unis avaient mené de nouvelles frappes contre les djihadistes en Irak.

(James Foley était porté disparu en Syrie depuis novembre 2012 © EyePress News/SIPA)

"Nous sommes arrivés à la conclusion que cette vidéo est authentique ", écrit dans un communiqué Caitlin Hayden, porte-parole du Conseil de sécurité nationale. Après plusieurs heures d'analyses des images par les services de renseignement américains, la conclusion est donc là : la vidéo montrant l'exécution du journaliste américain James Foley est authentique. Sur les images, qui ont provoqué une vague d'indignation mondiale, on voit le journaliste être décapité par les djihadistes de l'Etat islamique, sous le titre "Un Message pour l'Amérique". Une vidéo qualifiée d'"abominable " par le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon.

"L'EI ne parle au nom d'aucune religion. Aucune religion ne dit de massacrer des innocents" (Barack Obama)

James Foley, 40 ans, couvrait la situation au Moyen-Orient depuis plusieurs années ; il avait disparu en novembre 2012 alors qu'il se trouvait en Syrie. Dans la vidéo apparaît un autre journaliste américain, Steven Sotloff, menacé par les djihadistes qui affirment, en s'adressant à Barack Obama, que "[sa] vie dépend de ta prochaine décision ". Dans la foulée de l'authentification de la vidéo, le Pentagone a annoncé que de nouvelles frappes avaient été menées contre les positions de l'Etat islamique en Irak. 

Barack Obama a tenu à prendre la parole mercredi soir, affirmant que l'Etat islamique n'avait "pas sa place au XXIe siècle ".