Italie : Predappio, la nostalgie de Mussolini

Publié Mis à jour
Italie : Predappio, la nostalgie de Mussolini
France 2
Article rédigé par
R. Schapira, L. Tositti - France 2
France Télévisions

Chaque année, 70 000 visiteurs se rendent dans le village italien de Predappio pour voir la tombe de Benito Mussolini. Si certains habitants revendiquent fièrement leur amour pour l'ancien dictateur, d'autres sont inquiets pour l'avenir du pays. 

Dans le cimetière de Predappio, elle occupe toute la place. La crypte de Benito Mussolini. Au bas de ces marches, nous découvrons un temple à la gloire du père du fascisme, né dans ce petit village. Fleurs et bougies sont déposées autour de sa tombe. L’ancien dictateur attire chaque année 70 000 visiteurs. Et à la veille des élections, pour certains italiens, Mussolini est devenu une figure rassurante. Un tourisme nostalgique qui génère bien souvent des débordements, comme il y a quatre ans, à l'occasion de la célébration de la prise de pouvoir de Mussolini, où chemises noires et saluts nazis avaient envahi les rues du village.    

L'extrême-droite en tête des sondages 

Un fascisme décomplexé qui s'affiche aussi dans les vitrines des magasins, comme dans cette boutique de souvenirs qui vend t-shirts au salut fasciste, bustes et croix-gammées. Un pèlerinage extrémiste qui ne plaît pas aux habitants de Predappio, d'autant que c'est bien un parti d'extrême droite qui se trouve en tête des sondages en Italie. Depuis la chute de Mussolini, jamais une personnalité d'extrême droite n'a été aussi proche de diriger l'Italie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.