Solidarité avec les Iraniennes : "La pire violence, c'est le silence" pour la comédienne Julie Gayet

Dans une vidéo devenue virale,une cinquantaine d'artistes dont Julie Gayet se coupent symboliquement une mèche de cheveux en soutien aux femmes iraniennes. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Julie Gayet sur franceinfo, le mardi 10 septembre. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"La pire violence, c'est le silence pour ces femmes et ces hommes qui se battent à leur côté pour conquérir leur liberté", affirme mercredi 5 octobre sur franceinfo Julie Gayet, actrice et productrice qui – avec d'autres artistes comme Juliette Binoche, Isabelle Adjani, Marion Cotillard, la chanteuse Pomme et une cinquantaine d’artistes – ont décidé de se couper une mèche de cheveux pour soutenir le soulèvement des Iraniennes qui dure maintenant depuis trois semaines. Une initiative lancée par Richard Sédillot, avocat spécialisé dans la défense des droits de l'Homme, Julie Couturier, bâtonnière du Barreau de Paris et Christiane Féral-Schuhl, ancienne présidente du Conseil national des barreaux.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par SOUTIEN FEMMES IRAN (@soutienfemmesiran)

"Il faut qu'on les soutienne", poursuit l'actrice qui explique avoir cherché une solution pour "qu'elles nous entendent, pour leur dire qu'elles ne sont pas seules et qu'on est là." Le but était de trouver une "idée simple, sans mot" et cette idée "est venue très naturellement". Pour l'actrice ce geste "c'est vraiment de la solidarité, de la sororité" pour dire aux Iraniennes qu'elles partagent "leur souffrance".

"Il faut absolument faire du bruit", poursuit Julie Gayet qui espère que cette action puisse participer à faire changer les choses. Elle affirme avoir reçu des messages "très touchants" lui disant que la vidéo avait été partagée à Téhéran, Paris, Londres, aux Etats-Unis et l'actrice d'ajouter : "J'ai même vu un tweet au Japon", surprise "par l'ampleur et la façon dont la vidéo s'est propagée."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manifestations en Iran

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.