Cet article date de plus d'un an.

L'Iran en proie à une révolte à cause de la flambée du prix de l'essence

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
L'Iran en proie à une révolte à cause de la flambée du prix de l'essence
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

En Iran, la population, soutenue par les États-Unis, gronde contre l'augmentation des prix de l'essence. La répression policière a été violente. Près de 400 personnes auraient été arrêtées.

Des Iraniens s'en prennent à du matériel public ou à un distributeur automatique de billets. Des bâtiments officiels sont en flammes, des véhicules aussi. Tout le week-end, la colère s'est répandue en Iran, à cause de l'augmentation de 50% du prix de l'essence. Le prix reste modique : 11 centimes d'euro. Mais la population est étranglée par le durcissement de l'embargo imposé par les États-Unis.

Moyens de communication coupés

Le gouvernement assure que le calme est en train de revenir. Mais impossible de le vérifier. Internet a été coupé. Pour le président Hassan Rohani, ces émeutes ne sont le fait que d'une minorité : "Dans aucune ville, les gens n'ont rejoint les émeutiers et les casseurs. Ils ne sont que quelques-uns à se livrer à de tels actes". 400 personnes auraient été arrêtées. Des chiffres invérifiables circulent sur le nombre de tués et de blessés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Iran

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.