Iran : la révolte de 2022 est-elle différente des précédentes ?

Publié
Iran : la révolte de 2022 est-elle différente des précédentes ?
Article rédigé par
S.Perez, P.Caron, M.Bitton - France 2
France Télévisions

Le 20 Heures de France 2 revient, dans sa chronique "Cartes sur table", sur les différences entre la révolte actuelle en Iran et celles ayant eu lieu auparavant. 

En Iran, les étudiants de la principale université scientifique ont été priés de rester chez eux, lundi 3 octobre. La veille, des affrontements avaient opposé les forces de l'ordre à 200 jeunes massés devant leur établissement à Téhéran (Iran) pour protester contre la mort de Mahsa Amini. La contestation ne faiblit pas. Toutefois, d'autres insurrections d'ampleur ont fini par être matées dans l’histoire iranienne. Celle-ci est bien différente, car pour la première fois, les manifestations touchent tout le pays, des quartiers riches aux banlieues pauvres. 

La répression, l’arme du régime iranien 

Le guide suprême Ali Khamenei est directement visé. Les manifestants osent le traiter de dictateur. Pour les contrer, il utilise la répression. C’est d’ailleurs l’arme qui a toujours été utilisée par le pouvoir iranien pour écraser les révoltes. Ce fut le cas lors des mouvements contre l’inflation en 2017 et 2019. Il y avait eu des centaines de morts et d’arrestations, sans aucune avancée sociale. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.