Inde : les écoles fermées durant une semaine à New Delhi, en raison de la pollution atmosphérique

Vendredi, les niveaux de pollution dans la capitale indienne se situaient dans la zone "sévère", ce qui a conduit le Conseil central de contrôle de la pollution à lancer une alerte sanitaire imminente.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le smog au-dessus de New Delhi, en Inde, le 11 novembre 2021. (MONEY SHARMA / AFP)

New Delhi a ordonné, samedi 13 novembre, la fermeture des écoles pour une semaine, en raison de la pollution atmosphérique qui a atteint des niveaux alarmants ces derniers jours. "À partir de lundi, les écoles seront fermées pour que les enfants n'aient pas à respirer de l'air pollué", a déclaré le ministre en chef de la capitale indienne. 

Les fonctionnaires doivent par ailleurs télétravailler et les entreprises privées ont été invitées à le faire autant que possible. Les travaux de construction seront arrêtés durant quatre jours, à partir de dimanche, pour cesser les émissions polluantes depuis des sites en plein air.

La capitale la plus polluée au monde

Vendredi, les niveaux de pollution à New Delhi se situaient dans la zone "sévère", ce qui a conduit le Conseil central de contrôle de la pollution à lancer une alerte sanitaire imminente.

Peuplée de 20 millions d'habitants, la capitale indienne est la plus polluée au monde, selon un rapport de l'organisation suisse IQAir publiée en 2020. Cela est notamment dû à ses usines, son trafic routier et aux feux agricoles qui y sont allumés chaque hiver.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.