VIDEO. Grèce: l'Allemagne reste ferme

Au lendemain de l'élection législative en Grèce, remportée dimanche 25 janvier par le parti de la gauche radicale Syriza, l'Allemagne campe sur ses positions.

FRANCE 2

L'Allemagne campe sur ses positions après la victoire du parti Syriza, dimanche 25 janvier, à l'élection législative en Grèce. "Les partenaires européens se sont engagés à être solidaires de la Grèce. Cela tient encore aujourd'hui. La Grèce elle aussi a pris des engagements. Ses engagements ne sont pas effacés avec ce vote", explique Steffen Seibert, porte-parole de la chancelière Angela Merkel. Une position ferme, partagée par de nombreux Allemands.

Angela Merkel craint d'autres demandes d'annulation de dettes

"Le gouvernement allemand ne doit pas faire marche arrière et doit se faire respecter", lance un passant interrogé par France 2. Un proche de la chancelière déclare : "Nous avons le droit de ne plus financer les dettes de la Grèce." Angela Merkel craint que la situation grecque ne donne l'idée à d'autres pays européens de demander l'annulation de leurs dettes. Les électeurs allemands ont prévenu : plus question de payer pour les autres, surtout dans ces conditions.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chancelière allemande Angela Merkel, le 21 novembre 2014 à Berlin.
La chancelière allemande Angela Merkel, le 21 novembre 2014 à Berlin. (RAINER JENSEN / DPA / AFP)