Inquiets, les Grecs cachent leur argent

Parce que la situation entre leur pays et ses créanciers les inquiètent, les Grecs préfèrent retirer leur argent des banques. Et ils ont plein d'idées pour le cacher.

FRANCE 2

Ce jeudi 25 juin, aucun accord n'a encore été trouvé entre la Grèce et la zone euro. Cette incertitude pousse les Grecs à se ruer dans les banques pour en retirer leur argent. Rien que la semaine dernière, plus de cinq milliards d'euros ont été retirés.

Une Athénienne, qui préfère rester anonyme, a récupéré toutes ses économies : 3 500 euros. Elle a caché ses billets dans son aspirateur, car plusieurs maisons ont déjà été cambriolées. D'autres ont dissimulé leurs euros dans leur armoire à pharmacie, dans leur congélateur, dans la nourriture... Certains ont préféré transférer leur argent à l'étranger.

L'humeur suit les cours de la bourse

Tous craignent que les banques ferment ou que les retraits soient limités. Eirini, restauratrice, a elle retiré 10 000 euros en attendant un accord entre la Grèce et ses créanciers. "Notre humeur, en ce moment, c'est comme les cours de la bourse", confie-t-elle à France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, avant un conseil européen à Bruxelles (Belgique), le 19 mars 2015.
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, avant un conseil européen à Bruxelles (Belgique), le 19 mars 2015. (JOHN THYS / AFP)